Diane de Poitiers

 

Diane de Poitiers : de l'enfance au mariage 

Diane de Poitiers est née en 1499 ou en 1500. Contrairement à ce que son nom laisse penser, sa famille est originaire de la Drôme, et n'a aucun lien avec le Poitou !

Dès son plus jeune âge, Diane côtoie la famille royale. Et pour cause, sa famille fait partie du cercle intime de celle du roi, Louis XI. Anne de Beaujeu, très proche de la jeune Diane, organise son mariage avec Louis de Brézé de 40 ans son aîné, petit-fils de Charles VII et d'Agnès Sorel. 

Après son mariage, Diane de Poitiers est loin de s’éloigner de la cour. Elle devient dame de compagnie des deux épouses successives de François 1er, Claude de France et Eléonore de Habsbourg, et est même pendant un temps, la dame de compagnie de la mère du Roi, Louise de Savoie.

Veuve en 1531 de son mari avec qui elle a eu deux filles, Diane adopte la couleur noire. Couleur qu'Henri II utilisera plus tard pour lui rendre hommage, signe de veuvage.

 

Diane et Henri II 

Diane de Poitiers est célèbre surtout pour être le grand amour d'Henri II

Henri et son frère François sont remis en otage à Charles Quint, en échange de leur père François 1er. Ils ne sont âgés que de 6 et 8 ans. La belle Diane fait partie du convoi qui les accompagne. L’Histoire raconte qu’elle déposa un baiser sur le front du jeune prince Henri, qui le marquera pendant ses 4 années de détention. 

A son retour, Diane de Poitiers est chargée de faire l’éducation royale du prince alors âgé de 11 ans.

Henri alors très attaché à Diane commence à éprouver plus qu’une simple tendresse pour elle au fil des années. C’est ainsi qu’à partir de 1538, Diane devient la maitresse d’Henri d’Orléans, futur Roi Henri II.

Henri, pourtant marié à Catherine de Médicis, affiche son amour aux yeux de tous, notamment en portant les couleurs de Diane.  Dès son avènement en 1547, Henri II exclue de la cour Anne de Pisseleu, ancienne favorite royale qui n’avait de cesse de tourmenter Diane de Poitiers

Titres, rentes, bijoux, terres, hôtel particulier, la belle Diane de Poitiers est grandement avantagée par le Roi. Il lui offre même le Château de Chenonceau et lui fait construire le Château d'Anet (en Eure-et-Loir). 

Amoureuse de sa nouvelle demeure, elle contribue à sa grandeur en y faisant de nombreux aménagements. A Chenonceau, elle fait aménager le sublime " Jardin de Diane ", et commande à l'architecte Philibert De l'Orme le pont sur le Cher reliant le Château à la rive gauche.

 

Diane et Catherine de Médicis

Diane de Poitiers et Catherine de Médicis sont cousines ; et bien qu’elle ne cautionne pas l’adultère et jalouse les attentions reçues par sa rivale, la Reine reste courtoise et l’accepte même comme dame de compagnie. Bien consciente de l’influence que la maîtresse exerce sur le Roi, Catherine ne fait pas de vague de peur de déplaire à Henri II. 

A son tour, la favorite, loin de vouloir se faire de la Reine une ennemie, pousse le Roi à accomplir son royal devoir, et joue même la médiatrice entre un Roi et une Reine dont les rapports peuvent être parfois compliqués.

 

Son départ forcé de Chenonceau

L’histoire entre Henri II et sa maîtresse, ne cessera qu’avec la mort du Roi lors d'un tournoi, en juillet 1559, au cours duquel il porte les couleurs de sa maitresse, et non les armoiries de sa femme.

En guise de revanche, sur cette femme qui a eu l’amour de son mari, Catherine de Médicis dépossède Diane de Poitiers de Chenonceau mais ne la laisse pas en reste et lui offre en échange le Château de Chaumont-sur-Loire. Cet accord est finalement avantageux car le Château de Chaumont-sur-Loire est de grande valeur.

 

Diane de Poitiers morte d'avoir voulu rester jeune

Diane de Poitiers meurt le 25 Avril 1566 à Anet. Sa mort est due à une intoxication à l'or. Diane buvait chaque matin un élixir qui contenait une forte concentration d’or, connue à l’époque pour ralentir les traces du temps.

 

Chronique écrite par Marie Sun créatrice de Historic All. Suivez Historic All sur Instagram

En bref :

Titres, rentes, bijoux, terres, hôtel particulier, la belle Diane de Poitiers est grandement avantagée par le Roi Henri II. Il lui offre même le Château de Chenonceau et lui fait construire le Château d'Anet (en Eure-et-Loir).

Nom : Diane de Poitiers

Naissance : 3 Septembre 1499 ou 9 Janvier 1500
Mort : 25 Avril 1566

Lieux visités