Henri II

Henri II. Qu’évoque ce nom dans l’esprit collectif ? Pas grand-chose… L’on connait surtout les deux femmes qui ont agrémentées sa vie : son épouse, la Reine Catherine de Médicis, et sa maîtresse, Diane de Poitiers… matérialisées par leurs châteaux de Chaumont-sur-Loire et de Chenonceau.

 

Le jour du 31 mars de l’an de grâce 1519, le Château de Saint-Germain-en-Laye connut la naissance d’Henri le second fils de François Ier, qui sera titré Duc d’Orléans.

 

La jeunesse du duc d’Orléans semble avoir été heureuse jusqu’en 1526. En effet, son père le Roi François Ier signera le 14 janvier 1526, le traité de Madrid, avec Charles Quint impliquant que deux otages soient envoyés en Espagne. Ce sera Henri et son aîné le Dauphin de France, François.

Ils seront libérés en 1530, Henri en reviendra avec des séquelles psychologiques liées à l’enfermement.

 

François Ier, ayant des visées sur l’Italie, a recours à un mariage pour obtenir l’appui du Pape Clément VII. Ce faisant, le 28 octobre 1533, Henri épouse Catherine de Médicis qui n’est autre que la cousine du Pape.

 

Malgré ses épousailles, son cœur reste voué à Diane de Poitiers qui fut sa confidente et maîtresse, bien qu’étant de 19 ans son ainée.

 

En 1535, le Duc de Milan décède. François Ier envoie le Dauphin et son frère Henri sur le terrain. En 1536, le Dauphin décède sans héritier, Henri deviendra dès lors le Dauphin de France.

 

Le chemin vers la couronne est encore long et laisse à Henri son apprentissage malheureux du pouvoir politique totalement détenu par son père. Pour des raisons de politique, François Ier disgracie en 1541 le Connétable de Montmorency… Etant très lié à cet homme, Henri prendra son parti et en naîtra une rupture l’opposant à son père et opposant les maîtresses du Roi et du Dauphin. Ce faisant, le Roi accordera une confiance bien amoindrie à son fils qui n’aura en charge que de nombreuses affaires militaires.

 

Le 31 mars 1547, le Roi François Ier meurt d’une insuffisance rénale.

Le 25 juillet suivant, Henri sera sacré Roi de France dans la Cathédrale de Reims.

Son arrivée au pouvoir est marquée par une forte volonté de renouveau. Il commence par renvoyer tous les conseiller et le gouvernement de son père et s’entoure « d’hommes nouveaux ». Parallèlement, il décide de faire le tour des provinces royales afin de comprendre les acquis et les besoins de son peuple.

 

L’année suivante, il déclarera la guerre à l’Angleterre pour récupérer Boulogne promise à son père, Boulogne rentrera dans le royaume.

 

En 1551, éclate une discorde avec le Pape concernant les Duchés de Parme et de Plaisance qui verra emmené dans son sillage l’Empereur Charles Quint, l’adversaire de toujours de la France. S’en suivra en 1552, une invasion de la France par Charles Quint qui prendra Toul, Metz et Verdun. 

Le Duc de Guise, nouveau commandant de l’armée française, reprendra Metz et mettra l’armée en déroute impériale en déroute.

Le conflit s’enlisant, en 1556, Charles Quint las de cette vie abdiquera en faveur de son fils. Mais le combat ne cessera pas. Il faudra attendre le 3 avril 1559 pour que la paix s’installe à nouveau.

 

Au niveau religieux, influencé par Diane de Poitiers prend des réformes d’une grande sévérité contre les protestants et ouvra par son règle les guerres de religions.

 

Le 10 juillet 1559, deux mariages sont célébrés et impliquent un tournoi. Henri II voulant prouver sa valeur à sa maîtresse, Diane de Poitiers, entre en lice malgré les demandes de la Reine de ne pas le faire. Lors de sa seconde passe contre le jeune comte de Montgomery, il sera blessé à la lance dont un morceau restera dans son œil gauche. Malgré l’intervention d’Ambroise Paré, le Roi meurt des suites de sa blessure, à l'âge de 40 ans.

 

Texte écrit par Pépite. Découvrez les autres chroniques de Pépite.

Image d'illustration :

Détail d'un portrait d'Henri II et Catherine de Médicis. Peinture anonyme francaise, 16ème siecle (Musée du Château d'Anet)

En bref :

Henri II est roi de France de 1547 à sa mort. Deuxième fils de François Iᵉʳ et de Claude de France, il devient l'héritier du trône à la mort de son frère aîné en 1536. Il reçoit alors les titres de dauphin et de duc de Bretagne.

Nom : Henri II

Naissance : ‎31 mars 1519
Mort : 10 juillet 1559

Lieux visités