Château de Grillemont

 

Présentation du Château de Grillemont

Le Château de Grillemont construit au XIè siècle, a été remanié au XVè puis, plus profondément, au XVIIIè.

Il se situe sur la commune de la Chapelle-Blanche-Saint-Martin en Indre-et-Loire, au sud-ouest du Tours, entre Loches et Sainte-Maure-de-Touraine.

Le château, classé monument historique,  s’élève au milieu d’un site exceptionnel ; il est entouré de bois, prairies et étangs. 

Quatre pièces sont présentées aux visiteurs : le vestibule et le salon de musique du XVIIIè siècle (période privilégiée par le M.H.), séparés par une salle à manger et un salon décorés au XIXè.

 

Histoire du Château de Grillemont

Du Château du XIè siècle, on ne sait pas grand chose sinon que son seigneur en était Geoffroy de Grillemont. Il devient ensuite le fief de différentes familles dont les Payen, les d’Amboise dont une des membres épousa Olivier du Guesclin, frère de Bertrand le Connétable. Il est acheté en 1470 par Bertrand de Lescouët, gouverneur de Loches, grand veneur de France, important personnage proche du roi Louis XI. Lui puis son fils y firent d’important travaux.

Le Château de Grillemont passe par filiation de famille en famille avant d’être acheté en 1739 par François Balthasard Dangé d’Orsay, fermier général dont la famille était tourangelle.

D’une forteresse, il fait une demeure au goût et mœurs du XVIIIè.  Il abat le donjon, créé de grandes ouvertures, décore des pièces dont un grand  salon de musique (17 m de long et 8 m de large) et construit des communs. Il aménage le jardin entre style à la française et style à l’anglaise.

Après la Révolution, le Château est acheté en 1798 par Hippolyte Collineau, armateur à Nantes puis, en 1808, par Auguste Pilté d’une famille de vinaigrier et salines d’Orléans.

Le comte de Gasville en devient propriétaire en 1828 avant de le céder, faillite faite, à Gérasime Lecointre en 1850, ancêtre des propriétaires actuels.

C’est, Pierre Lecointre, son fils qui, avec l’aide de l’architecte Charles Guérin, y a fait des travaux de « survie » : charpentes, toitures, etc. et de « vie » : le chauffage central Gandillot.

Henriette Delamarre de Monchaux s’était, entre autres domaines, passionnée pour les faluns de Touraine. Elle réunit une collection remarquable et écrivit des livres qui font toujours autorité. Son fils Georges lui aussi captivé par les faluns, a fait des études de géologie. Tout en assurant la gestion du domaine, il a continué la collection de sa mère et a publié sur ses recherches et découvertes.

Le Château a souffert de la guerre de 39-40 durant laquelle il a été perpétuellement occupé en particulier de février 1941 à février 1943 par une caserne de douaniers allemands qui en ont fait une prison où ont été incarcérées 846 personnes pendant cette période.

 

Visitez le Château de Grillemont

Horaires du Château de Grillemont

Le Château de Grillemont est ouvert du 10 juillet au 20 août, de 13 h à 19 h 

L’intérieur se visite obligatoirement avec un guide : 

Les groupes sont accueillis toute l’année sur rendez-vous.

 

Tarifs du Château de Grillemont

Adultes : 5 euros

Enfants (jusqu’à 10 ans inclus) : gratuit

Groupes (à partir du 10 personnes) : 4 euros

 

En savoir plus sur le Château de Grillemont

Rendez-vous sur le site internet du Château de Grillemont

 

Crédit photo : J.C. Degrémont 

Vous êtes propriétaire de ce lieu ? Contactez-nous !

En bref :

Le Château de Grillemont se situe sur la commune de la Chapelle-Blanche-Saint-Martin en Indre-et-Loire, au sud-ouest du Tours, entre Loches et Sainte-Maure-de-Touraine.

Localisation

1 Grillemont
37240 La Chapelle-Blanche-Saint-Martin

Voir sur la carte

A proximité :