Olivier Debré

Enfant, Olivier Debré passe ses vacances à Nazelles dans la propriété de son grand-père maternel, le peintre Édouard Debat-Ponsan, qu’il n’a pas connu mais qui lui donnera la passion des paysages et de la lumière de la Loire. À 17 ans, il est admis en architecture à l’École des Beaux-Arts de Paris dans la classe de son oncle Jacques Debat-Ponsan, et fréquente l’atelier de Le Corbusier. Pour lui, l’architecture est le prolongement de l’art. 

Sa rencontre avec Picasso, en 1941, est déterminante : Debré découvre un univers pictural qui lui était inconnu. Il est alors l’un des premiers, parmi les jeunes peintres abstraits de. Sa génération, à utiliser le noir comme une couleur. Sa peinture, hantée par les atrocités de la Seconde Guerre mondiale, aurait pu sombrer dans la noirceur. Mais la nature va le sauver. 

À partir des années 60, il se confronte à l’un des projets les plus anciens de la peinture : donner à voir le temps qui s’écoule, témoigner de la sensation fugitive provoquée par le réel. Sa matière s’allège, sa palette devient plus fluide, transparente, s’éclaircit. Les formats s’agrandissent au fil du temps, deviennent gigantesques… Où qu’i soit, en Chine, en Norvège, en Inde ou en Touraine, il s’installe et s’imprègne longuement du paysage avant de commencer à le peindre : c’est la contemplation du paysage qui suscite son émotion.   

Debré est sans doute le seul peintre abstrait qui a éprouvé le besoin de travailler sur le motif. Il faisait partie intégrante du paysage : en Touraine, il s’immergeait au bord de la Loire ou de la CIsse. « Je me défends d’être un paysagiste, disait-il. Je traduis l’émotion qui est en moi devant le paysage mais pas le paysage… Ce n’est pas ma volonté qui intervient mais l’émotion qui domine. Je ne suis sincère que dans le choc, l’élan. » 

Les étés de son enfance, passés à Nazelles, sont restés pour lui synonymes de bonheur et de liberté. Cet attachement, il le gardera tout au long de sa vie. La Touraine restera son lieu de peinture, son laboratoire expérimental. Il installera ses ateliers dans sa propriété de Vernou-sur-Brenne. 

Le 24 avril 2020, Olivier Debré aurait eu 100 ans. 

 

Exposition Olivier Debré au MBA de Tours

 

Trois expositions présentent les oeuvres d’Olivier Debré :

- Abbaye du Mont-Saint-Michel, du 19 septembre au 15 novembre 2020 ;

- CCC OD, du 16 octobre 2020 au 28 mars 2021 ;

- Musée des Beaux-Arts de Tours, du 18 décembre 2020 au 12 avril 2021. 

 

Chronique écrite par Sophie Payen, Muses de l'Hart

En bref :

Le 24 avril 2020, Olivier Debré aurait eu 100 ans. Il est sans doute le seul peintre abstrait qui a éprouvé le besoin de travailler sur le motif.

Nom : Olivier Debré

Naissance : 14 avril 1920
Mort : 1 juin 1999

Lieux visités