Une médaille pour la Saint Martin

« Lors d’une visite guidée de la Cathédrale Saint Gatien de Tours, j’avais eu la surprise et l’émerveillement de découvrir les fabuleux vitraux de Saint Martin de Tours.

Etant originaire d’Amiens, je ne pensais pas que l’histoire du partage de la cape de Saint Martin à un miséreux dépourvu de vêtement sur le parvis de la cathédrale me poursuivrait jusqu’à Tours où je vis depuis plus de 10 ans.

Je souhaite aujourd’hui vous faire partager l’histoire de cet homme dont les valeurs de partage sont celles que je véhicule à travers J’aime le Val de Loire. »

Adrien Bourgois, Fondateur de J'm le Val de Loire

 

Une médaille pour Saint Martin de Tours

À Tours, une médaille de collection a été créée par les joailliers Emmanuel et Jean Baptiste Lecerf pour célébrer le 1700ème anniversaire de la naissance de Saint Martin de Tours.

“Une oeuvre d’art qui s’inscrit dans un ensemble de valeurs mêlant patrimoine spirituel, patrimoine historique, patrimoine des métiers d’art et transmissions des savoirs faire. Notre réalisation s’inscrit dans l’air du temps, mais aussi dans l’histoire, c’est la médaille de Saint-Martin, dite Médaille du Partage !”

L’atelier Lecerf est situé au pied de la Tour de l’horloge, vestige de l’ancienne basilique Saint-Martin. C’est dans ce monument hautement symbolique que le joaillier a installé une presse à balancier du XVIIIe siècle pour relever un défi : frapper 1700 médailles numérotées, en or 22 carats, en l’honneur du 1700ème anniversaire de la naissance de saint Martin.

« J’ai conçu cette médaille dans la tradition des métiers d’art, avec la collaboration de Jacques Devigne, maître médailleur, ancien élève de l’école Boulle », précise Emmanuel Lecerf. Inspirée d’un sceau du XIVe siècle provenant du prieuré de Cunlhat (Puy-de-Dôme), elle représente le saint découpant son manteau pour le donner à un pauvre – motif traditionnellement appelé « Charité de saint Martin ».

Sur son avers figurent également les trois tours de la ville ainsi que l’étoile du berger.

Médaille Saint Martin de Tours

Partage et miséricorde

“La médaille n°1, qui sera frappée dans les prochaines semaines, ajoute le joaillier, sera offerte au pape François, à la fois parce qu’il incarne les valeurs de partage et de miséricorde de cet apôtre de la charité, et parce qu’il offre régulièrement des médailles de ce saint aux personnes qu’il va visiter.”

 Un pourcentage de la vente de ces médailles sera reversé pour la restauration du dôme de l’actuelle basilique Saint-Martin, reconstruite au XIXe siècle et possédant des reliques du saint dans sa crypte. Seront aussi frappées des médailles en argent, dont une partie des ventes sera offerte à des associations caritatives.

Article Magazine Pèlerin - Aële de La Brosse