Maison de Blois, histoire d'une famille du Val de Loire

Blois. Tout un chacun à en tête la venue de Jeanne d’Arc à Blois en 1429, certains savent également que la ville possède un château qu’occupèrent des Rois et des Reines. D’autres savent également que Catherine de Médicis y trouvera la mort le 5 janvier 1589.

L’histoire de Blois ne prend pas sa source à la Renaissance. Elle prend sa source dès l’antiquité. En 491, Clovis aurait repris la ville alors entre les mains d’un seigneur breton. L’histoire de Blois recèle d’évènements au fil de l’histoire et notamment ceux de la Maison de Blois que nous allons ici conter.

 

Les origines de la Maison de Blois

Pour retrouver l’origine de la Maison de Blois, il faut remonter en l’an de grâce 940. 

En 906, Thibault dit l’Ancien devient vicomte de Blois mais ce n’est qu’en 940 qu’il fondera la Maison de Blois. Il décède en 943.

Le premier véritable Comte de Blois est Thibault Ier de Blois resté dans les mémoires et affublé du titre de « tricheur ».

En 941, le Duc des Francs, le père d’Hugues Capet, lui cède le titre de vicomte de Tours. Ce faisant, Thibault de Blois voit son alliance renforcée avec Hugues le Grand contre le Roi de France Louis IV d’Outremer, souverain d’un état moindre que celui de ses prétendus vassaux. Lorsque le Roi sera capturé, il sera confié au tricheur.

A la mort du Duc des Francs en 956, Thibault prendra le titre de « Comte de Blois et de Tours », ayant sous sa domination ses deux villes ainsi que Chartres et Châteaudun, il fera même frapper monnaie. A ce moment, la Maison de Blois devient réellement une puissance qu’il faut prendre en compte et qui sera prise en compte par le jeune Roi Hugues Capet qui fera alliance avec l’Anjou.

 

La Maison de Blois

Le fils du tricheur, Eudes Ier épouse en 980 la fille du Roi de Bourgogne, venant par-là renforcer le prestige de la Maison de Blois mais également étendre sa puissance. Sous le règne d’Hugues Capet, il sera l’un des puissants du royaume. Fier de sa puissance, il tentera d’attaquer les terres de Bouchard, le conseiller d’Hugues Capet, ce qui entraînera contre lui une puissance coalition comprendre la Maison de Normandie. Malgré tout, le conflit qui marquera sa vie est celui contre le fameux Foulques Nerra d’Anjou. Il trouve la mort en 996 et comble d’ironie sa veuve épousera Robert, le fils du Roi Hugues Capet.

Eudes II de Blois poursuivra la guerre contre l’Anjou, sans que personne n’en sorte réellement vainqueur mais les territoires de la Maison de Blois sous son règne viendront encerclés le domaine royal et même empiéter sur l’Anjou. 

L’apogée de la Maison de Blois est actée sous Thibault II. En effet, le Comte de Blois à de larges possession au sein du val de Loire mais il est également le Comte de Champagne, puissant domaine à l’est du domaine royal. De plus, son frère deviendra Roi d’Angleterre.

 

La fin de la Maison de Blois

La mort de Thibault II en l’an de grâce 1151 sonne le début de la fin pour la Maison de Blois.

Les possessions de la Maison de Blois sont séparées entre les fils de Thibault II : l’un aura la Champagne, l’autre Blois et les possessions autours et le Comté de Sancerre pour le dernier fils.

Thibault III héritera plus tard du Royaume de Navarre par son mariage avec Blanche de Navarre. La dernière héritière épousera Philippe le Bel, ce faisant la Navarre et la Champagne passeront dans le domaine royal venant quasiment achevés le territoire de France.

La puissante Maison de Blois ne le sera plus et au XVème siècles ses branches se seront éteintes.

 

Découvrez les autres chroniques de Pépite.

Crédit Photo J'aime le Val de Loire❤️ - Mike CBQ