Visites des cryptes médiévales d’Orléans

Il y a des patrimoines bien visibles et d'autres que l'on ne soupçonne pas. Partons à la découverte du patrimoine caché de la ville d'Orléans pour redécouvrir les mystères des cryptes médiévales. Pour vous, nous avons testé cette visite insolite qui nous a transportée.

 

Visitez les cryptes médiévales

Derrière une porte en bois ou une grille en fer, le bruit d'une clé nous rapproche des couloirs du temps poussiéreux, où, quelques marches plus bas, les cryptes médiévales de Saint-Avit et Saint-Aignan se dévoilent au public. L'occasion de se replonger à l'époque médiévale où histoire, mystères, mysticisme et spiritualité ambiancent les pierres encore debout. 

Lieux de mémoire insoupçonnés, cette visite insolite est l'occasion de découvrir ces deux cryptes. Comme un ensemble de pierres parlantes, ce patrimoine caché et conservé offre une nouvelle vision de la riche histoire orléanaise. 

 

La crypte médiévale de Saint-Avit 

Pour célébrer le saint, une église éponyme – aujourd'hui détruite et remplacée par le collège Jeanne d'Arc – a été construite au XIe siècle, à deux pas de la cathédrale Sainte-Croix. Ne subsiste de cette époque que la crypte médiévale qui se compose de deux salles dont les voûtes sont tantôt en pierre, tantôt en briques. Après la destruction de l'église vers 1667-1668, la crypte fut comblée par des tonnes de pierres. Longtemps oubliée, elle n'a été redécouverte que courant XIXe siècle. Classée Monument Historique, elle a bénéficié de restaurations afin de sauvegarder ce témoin du passé. Cet petit écrin n'attend plus que les visiteurs. 

Crypte médiévale de Saint-Avit
Crypte médiévale de Saint-Avit

 

La crypte médiévale de Saint-Aignan 

Après avoir sauvé la ville de la destruction de l'armée des Huns d'Attila en 451, à son décès en 453, les reliques de Saint-Aignan furent conservées un temps en l'église de Saint-Pierre aux Boeufs dans l'attente de la construction de son sanctuaire qui sera effectif qu'à la fin du Ve siècle. Se forgeant une grande réputation, ce simple sanctuaire devient monastère au VIIe siècle puis église royale au XIe siècle. C'est de cette époque que date la crypte ouverte au public, sur visite guidée, offrant au regard du visiteur des chapiteaux sculptés et colorés pour certain, ainsi que de belles dimensions. Détruite et reconstruite à plusieurs reprises, du fait qu'elle se situait pendant de nombreuses années en dehors des remparts, l'église au-dessus a subi bien des transformations. Considérée comme étant l'un des édifices religieux les plus anciens de la ville johannique, Saint-Aignan est un incontournable de notre visite. 

Crypte médiévale de Saint-Aignan

 

D’autres visites guidées d’Orléans ...

Si vous souhaitez continuer votre découverte des pépites cachées à Orléans, d'autres visites inédites comprennent la découverte de la Porte Bannier dans le quartier de la place du Martroi. Enfouie sous la ville actuelle, cette porte semble surgir d'un passé méconnu, nous présentant l'aspect des fortifications de la ville médiévale.

Nos conseils pour d'autres visites ; n'hésitez pas à vous plonger en pleine guerre de Cent Ans sur les pas de Jeanne d'Arc ou encore pour une sortie bucolique, la Loire de Combleux à Orléans offre un panorama exceptionnel sur le fleuve. Notre dernier coup de coeur, la visite Street-art s'avère être un moyen original pour partir à la découverte de la ville historique, mise en valeur par des graffs et autres créations artistiques. 

 

Réservez votre visite guidée et découvrez la liste des visites thématiques proposée par l'Office de Tourisme d'Orléans.

 

 

Crédit Photos Johnatan Savarit

Chronique écrite par Johnatan Savarit, 1001 Patrimoines