Abbaye de Fontevraud

 

Présentation  de l'Abbaye de Fontevraud

Tantôt cité monastique, tantôt prison, aujourd'hui centre culturel et d'expression artistique, l'Abbaye royale de Fontevraud connaît trois destins qui font de ce site, fort de 900 ans d'histoire, un lieu si singulier en Europe.

Au commencement, il y avait un seul homme, Robert d'Arbrissel. Un ermite originaire de Bretagne, vivant au XIème siècle, qui passait de village en village afin d'apporter « la bonne parole ». Ce prédicateur itinérant, au talent d'orateur indéniable, s'est attiré la passion d'une petite foule d'admirateurs. Fort de cette communauté qui grandissait jour après jour, il s'est vu octroyé un lopin de terre situé entre Saumur et Montsoreau, dans un vallon vierge de toute habitation. C'est ici, à Fontevraud, en 1101, que va naître la construction d'une des plus grandes et riches abbayes de France à la destinée si particulière. Des premiers bâtiments de Robert, il ne reste que quelques témoins comme l'église abbatiale, joyau de l'art roman tardif. Cet ouvrage long de 90 mètres et d'une hauteur impressionnante présente un mélange entre influence romane européenne et influence byzantine avec sa file de coupole.

C'est véritablement l'une des plus grandes abbayes médiévales d'Europe, elle se compose de 15 hectares de terrain sur lesquels plus de 55 000 m² de bâtiments vont être construits entre le XIIème et le XXIème siècle. Son histoire est donc, pour plusieurs raisons, singulière. Ici, plus de 200 moniales et 60 moines cohabitent dans l'enceinte même de l'Abbaye, répartis en 4 monastères distincts, afin qu'ils ne se fréquentent que lors des nombreux offices (messes) de la journée. A la tête de cette communauté double, une abbesse. L'Abbaye en comptera 36 qui vont se succéder, de la fondation en 1101 jusqu'à la période révolutionnaire en 1793. Au fil des siècles, cloître, réfectoire, dortoir, jardins, cuisines ont été érigés sous l'impulsion de hauts personnages comme la famille de Bourbon, la Montespan ou encore les Rochechouard. Une Abbaye royale riche et puissante, sous protection des rois d'Angleterre avec le couple sulfureux d'Aliénor d'Aquitaine et d'Henri II Plantagenêt, puis celle de la couronne de France avec par exemple François 1er. Les Plantagenêt résident encore à l'Abbaye, où dans l'église abbatiale, l'on peut voir les gisants d'Aliénor, d'Henri, de Richard Coeur de Lion et d'Isabelle d'Angoulême (femme de Jean Sans Terre).

Lors de l'installation de la prison au XIXe siècle, des aménagements ont été rajoutés afin de cloisonner et de sécuriser les accès. Ces aménagements sont toujours pour certains visibles. Imaginez, ici, pendant presque 160 ans, jusqu'à 2500 prisonniers entassés dans de minuscules cellules et dans des conditions de vie déplorables. Le silence qui leur était imposé semble être encore présent dans les murs. Peu de visiteurs font du bruit dans certains espaces, comme si la règle était encore de vigueur. A l'origine du projet, Napoléon Ier, qui par un décret, déclare que trois anciennes abbayes deviendront des prisons ; le Mont Saint-Michel, Clairvaux et Fontevraud. Tous les bâtiments sont transformés, y compris l'église où l'on va créer des étages. Travaillant 15h par jour, 6 jours sur 7, même les gardiens se sentent enfermés. Une ambiance pesante, faisant partie de cette histoire carcérale qui durera jusqu'en 1963, date à laquelle la prison cesse son fonctionnement. Dans la foulée, on décide de rétablir les bâtiments dans leur état monastique. Suite à des grandes campagnes de restaurations et de travaux, l'Abbaye devient dans les années 1970, un centre culturel et d'expression artistique. Pour anecdote, quelques prisonniers en fin de peine resteront pour ces travaux jusqu'en 1985, côtoyant alors les visiteurs.

Depuis Robert d'Arbrissel à Napoléon Ier, en passant par Louis XIV, Mme de Montespan, Les Rochechouard ou encore Prosper Mérimée, l'Abbaye royale de Fontevraud vous propose bien plus qu'une visite. C'est un vrai voyage dans le temps, à la découverte de 900 d'histoire qui s'écrit encore aujourd'hui. Une découverte unique en son genre où les visiteurs sont invités à s'émerveiller, à comprendre, à expérimenter, à manger ou encore à dormir sur place comme une véritable expérience où « l'émotion est dans l'inattendu ».

 

Présentation écrite par Johnatan Savarit. 

 

Découvrez l'Abbaye de Fontevraud

Abbaye de Fontevraud
Gisants des Plantagenet à l'Abbaye de Fontevraud

Photos Johnatan Savarit

 

Visitez l'Abbaye de Fontevraud

 

Visite virtuelle de l'Abbaye de Fontevraud

Découvrez la visite virtuelle de l'Abbaye de Fontevraud proposée par Google Art et Culture.

CLIQUEZ ICI

 

Découvrez d'autres visites virtuelles de Châteaux de la Loire.

 

Horaires de l'Abbaye de Fontevraud

9h30 – 19h (avril à octobre)

9h30 – 18h (novembre à mars)

Fermetures annuelles :

Du lundi 6 janvier au dimanche 2 février inclus. 

 

Plus d'infos sur l'Abbaye de Fontevraud

Rendez-vous sur le site internet de l'Abbaye de Fontevraud

 

Crédit photo de couverture : ©Kevin Guillot

Vous êtes propriétaire de ce lieu ? Contactez-nous !

En bref :

L’Abbaye de Fontevraud est née par l’esprit d’un moine ermite Robert d’Arbrissel au XIe siècle. Une immense abbaye sort alors de terre. L’ordre de Fontevraud rompt catégoriquement avec la tradition monastique chrétienne.

Localisation

49590 Fontevraud-l'Abbaye

Voir sur la carte

A proximité :

Ils sont passés par là :

Les articles